Détection de CO/PG/NOx et incendie

Pour la commande d’un système de ventilation de parking, un système de détection de CO/LPG/NOx est souvent nécessaire. Le système de détection assure la qualité de l’air dans le parking couvert. Outre les capteurs de CO et LPG, le système de détection est également équipé d’une installation d’évacuation.

L’application de détecteurs de gaz est utile quand on utilise un système de ventilation mécanique obligatoire, parce qu’alors la ventilation naturelle est absente ou insuffisante. Ces détecteurs doivent également être protégés. Nous conseillons donc de les installer dans un boîtier anti-vandalisme en acier inoxydable.


co_detectiecentraleKL co_detectieKL rvs-omkasting-co-detectieKL

 

Détection de CO

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz toxique. Les concentrations fixées comme valeurs limites doivent être surveillées dans le parking. Les détecteurs de CO doivent être installés à une hauteur de 1,50 mètre au-dessus du sol. Cette hauteur est considérée comme hauteur de respiration pour les êtres humains. Les détecteurs peuvent surveiller une superficie au sol maximum de 400 m².

 

Détection de LPG

Dans un garage couvert, il ne peut pas y avoir de trace de LPG. Le LPG est un gaz explosif plus lourd que l’air. Si la concentration dépasse 10% de la limite explosive inférieure (LEL), il faut immédiatement une ventilation maximum et éventuellement l’évacuation du parking. Les détecteurs de LPG doivent être placés à une hauteur de ,15 mètre du sol et peuvent surveiller une superficie au sol maximum de 400 m².

 

Détection de NOx

Par oxydes d’azote, on entend le monoxyde d’azote (NO) et le dioxyde d’azote (NO2). Les deux ensemble sont désignés comme NOX : [NOX] = [NO] + [NO2]. La détection des oxydes d’azote est basée sur la réaction de luminescence chimique entre le monoxyde d’azote (NO) et l’ozone (O3). La méthode de calibrage de référence pour les analyseurs de NOX est basée sur des normes de calibrage primaires pour les NO et NO2. La norme de calibrage primaire pour le NO se compose d’un cylindre de gaz de calibrage certifié à une concentration de 100 ppm NO sous atmosphère d’azote.

 

Détection d’incendie

branddetector

Ces détecteurs commandent l’installation de désenfumage et doivent être de type opto-thermique analogique adressable. Un minimum de 1 détecteur par 60 m² est nécessaire (à étendre en fonction des dispositions de la norme NBN S21-100).
Le but d’une installation d’alarme incendie automatique est de détecter un incendie à un stade tel que l’incendie est maîtrisable à l’aide de moyens simples.